© Fanny de Chaillé

Underwear

Une pièce chorégraphique pour 8 interprètes masculins de Fanny de Chaillé
Avec Jérôme Andrieu, Gaëtan Bulourde, Boris Charmatz, Matthieu Doze, Christophe Ives, Rachid Ouramdane, Maxime Rigobert, Christian Rizzo
Lumières Caty Olive

Underwear a été créé en juin 2003 dans le cadre du festival Les Inaccoutumés 15 à la Ménagerie de Verre.

Production Association Display


Le défilé, de quelque nature qu’il soit (militaire, de mode, de manifestants…), engendre une forme spectaculaire. En tant qu’orchestration des corps, il est un mode de présentation, de représentation impliquant une succession de personnes en mouvement disposées en file.

Le projet chorégraphique Underwear souhaite se réapproprier et travailler cette forme spectaculaire qu’est le défilé, et plus particulièrement le défilé de mode, pour faire apparaître les enjeux croisés de la représentation et de l’exposition du corps.

Il reprend les attributs du défilé de mode – mise en scène (podium, public en face à face), éclairage, musique (présence d’un DJ en live) – mais surtout interroge et travaille la relation corps/vêtement.

Le projet Underwear adopte une position critique à l’égard de ce qui est en jeu dans le défilé. A l’inverse du défilé de mode, le vêtement n’est plus ici sujet. En s’appropriant la forme du défilé, Underwear propose à travers l’utilisation d’un vêtement générique (jeans, tee shirt) d’interroger la présence du corps dans sa multiplicité. Le corps normalisé du mannequin est remplacé par celui du chorégraphe interprète masculin.

Ce faisant, Underwear affirme la multiplicité des corps mais surtout permet à chacun au travers de son histoire du mouvement – de sa danse – d’affirmer l’unicité du geste et par là même sa singularité. Ce qui se joue dans Underwear (ou “sous-vêtement”), c’est l’affirmation du corps comme sujet.