Description du projet

PASSAGE À L’ACTE

Conception Fanny de Chaillé et Phillipe Ramette
Lumière Yves Godin
Danse Christine Bombal, Christophe Ives, Betty Tchomanga, Lenio Kakléa, Madeleine Fournier, Pauline Brun, Kerem Gelebek, Jonas Chéreau, Jérôme Andrieu, Sylvain Prunenec et Guillaume Bailliart
Remerciements Marc Domage et Jérôme Robbe
Production Isabelle Ellul

Durée 50 minutes

Création 2011  au Théâtre de la Cité internationale à Paris dans le cadre du projet New Settings de la fondation d’entreprise Hermès.

Tout semble les séparer, mais c’est affaire de perspective… Elle, chorégraphe et femme de scène, adepte du geste dynamique de la danse, du théâtre et de la performance… Lui, virtuose du geste immobile, plasticien du rêve, qui fige son corps dans d’invisibles sculptures puis se photographie dans de renversantes (au sens propre !) situations… Tous deux fascinés par l’absurde, le corps et le souci de rationaliser l’irrationnel… Passage à l’acte concrétise près de quatre années de discussions passionées, qu’ils ont menées pour s’attirer sur leurs terrains artistiques respectifs.

Joignant enfin le geste à la parole, Fanny de Chaillé et Phillipe Ramette ont imaginé une “forme spectaculaire” pour apprivoiser chacun le geste de l’autre – la contrainte du mouvement pour elle, l’exposition sur le théâtre pour lui.
Brigitte Jais – Programme New Settings 2011

Production Association Display
Coproduction Théâtre de la Cité Internationale Paris, Musée de la Danse, Centre Chorégraphique National de Rennes et de Bretagne
Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New settings, et du réseau européen  WEB (Uzes danse, WP Zimmer – festival amperdans Anvers, Le Vivat Armentières, Dampfzentrale Berne, Beursschouwburg Bruxelles, HAU Berlin, Frascati Amsterdam, Vooruit Gent).

Extrait de l’article de Gia Kourlas, Storytelling Coming to Life at the Library, dans The New York Times, septembre 2013

The French choreographer Fanny de Chaillé doesn’t fight whimsy, she relishes it. In New York for two presentations courtesy of Crossing the Line 2013. (…) On Thursday, in collaboration with the visual artist Philippe Ramette, she unveiled Passage à l’acte/Acting Out, a movement installation, at the Invisible Dog Art Center in Brooklyn, showing that one of Ms. de Chaillé’s talents is finding intimacy in public spaces.
(…) In Passage à l’acte/Acting Out, spectators moved among a series of human sculptures as if they were in a museum. Again, Ms. de Chaillé worked with titles. « Domestic Accident » showed a man tangled up in his chair. « Horizontal Climbing Trail » shifted perspectives as a couple, linked by a black rope, crawled along the floor. In « Absurd Experiments », Sylvain Prunenec announced tasks and then performed them. After proposing, « to see oneself in someone else », he sidled up to strangers and peered into their eyes.
(…) In the end, what prevented Acting Out from being too corny weren’t the individual pieces, but how Ms. de Chaillé ans Mr. Ramette integrated them into a unified piece of theater. Throughout the evening, Mr. Prunenec, the program’s ringleader, called out instructions to the other performers.