Description du projet

LA MAISON DES MÉTALLOS

Avril 2019 et Février 2020

Dans le cadre du nouveau projet de la Maison des Métallos dédié aux Transitions, sa directrice Stéphanie Aubin a invité Fanny de Chaillé à participer avec DISPLAY. aux CoOPs – coopératives artistiques. Une CoOP, c’est 1 mois aux Métallos composé en association entre une équipe artistique et l’équipe du lieu pour proposer au public d’autres façons de se rencontrer autour de l’art vivant.

CoOP de Février 2020 avec la metteuse en scène de partitions originales Fanny de Chaillé / Association Display.

Vivre l’instant présent, comprendre où nos corps se situent

Entendre l’enfant en soi pour comprendre ce qui nous constitue et rester à la bonne échelle, celle de la vie, c’est plus qu’une position, c’est une philosophie. Fanny de Chaillé en a fait son nouveau terrain de jeu en multipliant les propositions artistiques qui réconcilient tous les âges que nous traversons d’enfant à adulte. L’adulte se souvenant  de toutes ses expériences passées pourra sans doute mieux se projeter dans l’avenir, mais surtout on se prend à rêver à d’autres passerelles entre les générations, par apprentissage mutuel et réciprocité plutôt que ruptures. Cette Coop est une fête pour tous les âges, petits, ados et grands, en chansons, en spectacles, en récits partagés. Ensemble, plus forts pour affronter demain ?

Le site de la Maison des métallos →

Pour cette COOP du mois d’avril 2019, ON PREND LA TANGENTE
(éditode la CoOP d’avril)

// Reine du renversement de perspective, Fanny de Chaillé est celle qui nous fait emprunter les chemins de traverse, les diagonales de sens et sortir du cadre avec un naturel confondant. Celle qui n’a jamais voulu choisir son camp (plasticienne ? rockeuse ? chorégraphe ? metteuse en scène ?) a dans sa vie sorti une course de lenteur, composé des musiques d’attente , écrit des performances et des spectacles en forme de gymnastique mentale et des sur-titrages où tout le monde joue à se faire doubler. Sous des formes chaque fois renouvelées, elle nous plonge dans des formes assez jubilatoires entre illusions, casses-têtes logiques et autres anagrammes poétiques. Avec elle, ce qui pourrait passer pour mots d’esprit ou coquetteries dignes des meilleurs dandys du 19e est une attention fine et discrète portée à nous, spectateurs, participants, auditeurs, usagers…

Il y a là une véritable délicatesse à nous suggérer d’aller vers les chemins inusités, ceux qui travaillent dans l’interstice des choses et n’en raccordent que mieux le sens, l’essence et les sens. Son goût du jeu (de mots, de corps, de situations) ménage toujours un petit écart, comme on le dit d’un assemblage mal joint, histoire de sauvegarder de possibles mouvements, de nous laisser cet espace de liberté, cette aptitude à choisir notre route… En fait elle arrive à manipuler la langue et jouer du détournement de contexte sans jamais nous manipuler nous. Elle et ses comparses, avec notre concours, ne feront pas mentir Edgar Morin :
« Les surréalistes l’avaient compris, la poésie se récite, se lit, mais surtout, elle se vit. Elle est partout où il y a de l’effusion, de la communication, de l’amour, de la joie et du jeu » et Christiane Taubira de poursuivre : « Se donner comme finalité le bonheur me semble illusoire… Le bonheur, c’est le cadeau qui vous arrive quand vous vivez poétiquement » *.

Stéphanie Aubin, directrice de La Maison des Métallos

*Pour une poétique des civilisations, Edgar Morin et Christiane Taubira Le Monde, 29 juillet 2017

LE PROGRAMME :

  • Lundi 1 avril à 19h présentation de la Coop 

Les BEFORES, c’est plonger librement dans la CoOP, deux vendredis par mois : rencontres, performances, concerts… imaginés dans les divers espaces de la Maison, baladez-vous à votre gré! 

  • Vendredi 5 avril à 19h BEFORE de nouvelles piste #1  (fiesta/récits/perf/concert)
  • Vendredi 19 avril à 19h BEFORE de nouvelles piste #2 (fiesta/récits/perf/concert)

À votre arrivée, mettez-vous sous casque pour un KARAOKURT : un karaoké réalisé à partir de l’œuvre de Kurt Schwitters, donc un Karaokurt. Avec Matthieu Doze et Fanny de Chaillé, en 4 minutes 30 devenez un pro des onomatopées!
Glissez-vous dans la salle noire pour entrechoquer vos neurones avec LE VOYAGE D’HIVER : une performance de Fanny de Chaillé à partir d’un texte de Georges Perec. Le texte original dé le, tel un générique, sous vos yeux. Tandis que Fanny de Chaillé en lit à haute voix la retranscription qu’elle en a faite, entière- ment en synonyme. Le sens est là, mais il prend la tangente… peu à peu préparez- vous à basculer dans une course folle où le court-circuit des neurones entre ce que vous lisez et ce que vous entendez est assuré… et jubilatoire!
Poursuivez ensuite avec L’HISTOIRE D’UN MEC de Coluche, lue par Grégoire Monsaingeon avec la voix de Jean-Luc Godard. On vous garantit que c’est inattendu et qu’avec la voix d’un autre, le sens des mots prend une toute autre tournure!
En début et en fin de soirée, prenez un verre(et/ou un bon sandwich) au bar, aux sons du mix que le DJ Matthieu Doze nous a spécialement concoctés pour DONNER DE LA VOIX.
Et si vos oreilles en demandent encore, ne manquez pas le concert de RODOLPHE BURGER, celui qui nous enivre d’un parlé-chanté rocailleux et de PIERRE ALFERI, pour une poésie POP en forme de ciné poème. 

LA BIBLIOTHEQUE récit/livre vivant/hors les murs 

  • Samedi 6 avril de 14h à 17h, Bibliothèque Place des Fêtes(19e) 
  • Samedi 6 avril de 15h à 18h, Bibliothèque Centre Pompidou(4e) 
  • Mercredi 10 avril de 14h à 17h, Bibliothèque Couronnes(20e) 
  • Vendredi 12 avril de 14h à 17h, Bibliothèque François Villon(10e) 
  • Samedi 13 avril de 14h à 17h, Bibliothèque Place des Fêtes(19e) 
  • Mercredi 17 avril de 14h à 17h, Bibliothèque François Villon(10e) 
  • Mercredi 17 avril de 14h à 17h, Bibliothèque Couronnes(20e) 
  • Vendredi 19 avril de 16h à 19h, Bibliothèque Centre Pompidou(4e) 

Entrée libre, sans réservation
Rendez-vous dans plusieurs bibliothèques de la Ville de Paris, tout au long du mois, pour écouter et découvrir le récit d’un livre vivant. Sélectionnez vos livres à l’entrée, parmi un catalogue constitué par tous les participants de ce projet. Prenez place, et écoutez-les, en tête-à-tête : ils vous livreront leurs récits… 

La Bibliothèque se fonde sur l’envie de rencontrer celles et ceux que l’on ne connaît pas et sur l’idée que tout un chacun peut être l’auteur d’un savoir et le mettre en partage. 

ATELIER BRUITAGE, atelier pour enfants

  • le 13 avril

Avec Manuel Coursin
Evocation bruiteuse d’un petit port de plaisance avec météo instable.
Nous recomposons un paysage maritime , avec les outils des bruiteurs de cinema et sans images.
Nous formons un orchestre éphémère, avec une partition et un(e) chef(fe).
Les clapotis, les craquements, les haubans, les bises, les vents forts, la tempête, les vagues, les voiles, les mouettes.
Tout est au rendez-vous pour cette carte postale sonore en 3D.

POEME MONUMENT, atelier pour enfants 

  • du mardi 23 au vendredi 26 avril 14h-18h 

Avec Fanny de Chaillé et David Dubois, designer
Cet atelier de 4 séances, proposé aux enfants entre 8 et 12 ans sera l’occasion pour eux de lire de la poésie, de fabriquer des objets, de concevoir des prototypes de Poème-monument : des objets pour faire sortir le poème de la page, donner du mouvement à la lecture. Du mouvement à l’œil, mais aussi au corps : à partir du rythme d’un poème, régler une chorégraphie qui nous fait marcher, ramper, grim- per, glisser, sauter… pour lire différemment.

À consulter et à télécharger →

Vivre l’instant présent, comprendre où nos corps se situent

  • Lundi 3 février à 19h

Ouverture et présentation de la CoOP
// Fanny de Chaillé et sa bande vous racontent tout ce qu’ils ont inventé pour ce mois de février. Après on boit un verre ensemble et vous pouvez apporter de quoi grignoter, à partager pour un apero ; on se charge des boissons.

  • Du 5 au 9, du 20 au 21 et du 26 au 29 février

LES GRANDS (création 2017)
// L’adulte augmenté de ses vies antérieures ? Comprendre comment on en est arrivé là…

  • Vendredi 7 février à 19h

FIESTA – Before # L’échelle de la vie
// Une soirée musicale, une fête des générations, ensemble ou simultanément, minis, ados et grands. On fait la teuf, chacun la sienne  dans la même soirée, les playlists sont à la bonne hauteur. Vous avez déjà vu des mômes mixer ?  On se déhanche devant Soli/duos, conçu à partir d’extraits de pièces de Fanny de Chaillé qui toutes ont en commun… une chanson. Les artistes qui les ont portés sont là pour faire revivre en récits ou actions Nirvana, Gainsbourg, Pipilotti Rist ou Nick Cave… Et on se met la tête à l’envers avec le concert du duo décapant Sarah Murcia (contrebassiste de jazz) et Fred Poulet (pop-rocker sulfureux) qui détournent, travestissent, maltraitent ou embellissent des morceaux de variété qui nous ont tous accompagnés.

  • Samedi 8 février à 16h30

Atelier – Détours d’enfance par Florence Louis
// Toi qui grandis, que fais-tu de ton enfance ? Non, la philosophie n’est pas réservée aux vieux barbons confits d’intellectualisme. Enfants, ados, adultes, nous y trouvons de quoi donner du sens à nos choix, à nos goûts, à la vie. Cet atelier propose aux ados de revenir sur leur enfance. Si loin, si proche…

  • Mardi 11 février à 19h

Question – Et si le futur écoutait le passé ? L’expérience de nos aînés pour mieux préparer demain.
// Nous vivons de plus en plus vieux dans une société qui nous veut de plus en plus jeune… Ce paradoxe de l’allongement de notre espérance de vie se double de problématiques démographiques, sociales et économiques. Être vieux, un problème ? Et si on renversait la vapeur ?

  • Du 10 au 14 février de 14h à 18h – à partir de 16 ans

Atelier récit : une proposition d’Eric Didry. Faire de nos expérience des récits pour en transmettre la singularité.
// Habiter nos expériences pour mieux les transmettre. Nous avançons dans nos mémoires, nos corps se chargent des émotions traversées et le récit alors prend vie pour mieux se partager.

  • Du 18 au 21 février à 17h

Atelier – cinéma et programmation.
// Des enfants entre 8 et 12 ans apprennent à programmer du cinéma de leur âge ou qui parle de ce que veut dire grandir.

  • Samedi 22 février à 15h

Projection – films d’enfance pour petits et grands
// Une sélection de films choisis par des enfants qui les ont visionné en ont discuté les enjeux  puis ont construit leur argumentaire pour justifier leur choix.

  • Mardi 25 février à 19h

Arpentage du livre « Le Maître ignorant ». Et si on lisait ensemble ?
// L’égalité des intelligences comme condition de l’émancipation… L’arpentage du Maître Ignorant est une mise en actes de la pensée de son auteur, Jacques Rancière : une mise en commun de nos intelligences pour ouvrir d’autres voies d’égalité.

  • Mercredi 26 février à 10h30

Interview de Fanny de Chaillé par le Papotin, journal atypique
// La metteuse en scène sera l’invitée du Papotin, journal atypique fait par des adultes autistes à destination de tous.

À consulter et à télécharger →